Oeuvre d’art thérapie pas à pas -3

Suite et fin des articles “Oeuvre d’art thérapie pas à pas 1-2“…

 

Je reprends mon oeuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etape 3 : La finition

 

J’utilise du blanc et une tige un peu rigide pour donner un effet de pinceau fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je dispose pour petits points au dessus des parties jaunes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire un effet “pistil” à mes fleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici déjà un petit aperçu…

 

 

 

 

 

 

 

 

J’effectue la même opération sur chaque fleur avec du jaune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette fois je trempe mon matériel dans du noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je procède de la même manière mais sur les parties rouges foncées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours par petits points…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je mélange du vert et du jaune.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’utilise un matériel plus “touffu”.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je procède par tapotements.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je réalise comme des empreintes en appuyant bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’obtiens de belles marques qui vont servir de feuillages (voir article “Comme peindre des fleurs et feuillages“).

 

 

 

 

 

 

 

 

Je réalise mes marques un peu partout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’utilise un bâton en bois et du vert foncé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je peins des tiges.

 

 

 

 

 

 

 

 

En forme d’arabesques…

 

 

 

 

 

 

 

 

Et d’autres plus droites…

 

 

 

 

 

 

 

 

J’utilise un caillou et du  vert foncé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et je travaille en frottements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici mon résultat final !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mon oeuvre sur “le changement”, j’ai choisi de peindre avec du matériel différent pour changer mes habitudes d’un matériel de peinture “classique”.

Ma toile illustre un champ de coquelicot. Il représente un changement au sein de notre nature bien trop habituée aux pesticides dans nos champs aseptisés de toutes fleurs naturelles tels que les coquelicots.

Laisser un commentaire