Comment peindre sans pinceau-1

Vous n’avez pas de pinceaux (voir article “Comment bien choisir ses pinceaux“) ou vous souhaitez peindre autrement ? Pas de problème ! Aujourd’hui je vais vous montrer comment peindre avec d’autres matériaux. Bien sûre vous avez toujours l’option des couteaux (voir article “Les couteaux“), mais j’ai trouvé amusant de chercher dans mon jardin des éléments de la nature. Souvenez-vous, dans un article précédent je vous ai expliqué “Comment peindre des feuilles et feuillages“, ici nous allons utiliser des feuilles pour réaliser une oeuvre !  Cela à l’avantage d’être économique et plus écologique !

 

Cette semaine nous allons aborder la première étape :

 

Le fond

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mon matériel, il me faut

  • une feuille ou toile
  • de la peinture acrylique
  • eau + chiffon pour le nettoyage
  • différentes feuilles mortes, tiges, fleurs (ici lavande), cailloux, morceaux de bâton…
  • (je recommande pour ne pas salir) une vieille nappe cirée

 

 

 

 

 

 

 

 

Je commence par une feuille de laurier pour travailler mon fond.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je choisis du jaune.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et on commence…

 

 

 

 

 

 

 

 

J’étale bien ma peinture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prends soin d’en mettre un peu partout.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de changer de couleur, je nettoie mon ustensile.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et choisis du rouge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme tout à l’heure, j’étale ma couleur…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est intéressant c’est le mélange des deux couleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela commence à se remplir.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ajoute du doré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et recommence l’opération…

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aime l’effet que cela produit avec la brillance !

 

 

 

 

 

 

 

 

Et hop un peu de jaune…

 

 

 

 

 

 

 

 

Et on étale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je trouve mon fond très sympa avec ses couleurs chaudes (voir article “Comment bien utiliser ses couleurs“). Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite…

Laisser un commentaire