Comment peindre un portrait – 2

Je récupère ma “marchande aux ananas” pour travailler davantage mon personnage. Il s’agit d’apporter plus de couleur au portrait.

 

Le sujet principal

 

Je reprends “le fond” de la semaine dernière (voir article “Comment peindre un portrait-1“).

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’aide d’un pinceau fin (voir article “Comment choisir ses pinceaux“), je choisis un peu d’orange.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela servira à réaliser les motifs de la coiffe (typique des cuisinières créoles).

 

 

 

 

 

 

 

 

Je réalise un quadrillage orangé.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’utilise le même procédé pour la jupe et le col du chemisier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux motifs, j’ajoute du blanc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fera ressortir l’orangé.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’en fais de même pour les autres tissus quadrillés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour apporter plus de peps aux carreaux, j’ajoute également du bleu (toujours avec mon pinceau fin).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les couleurs sont vives et lumineuses, tout ce que j’aime !

 

 

 

 

 

 

 

 

N’oubliez pas de bien nettoyer votre pinceau après chaque changement de couleurs…

 

 

 

 

 

 

 

 

Le blanc cassé (gris très clair) me sert pour révéler certains détails/ ombres du chemisier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jolies rondeurs prennent formes.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’accentue les contours de la peau, tantôt avec du brun et tantôt avec du blanc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours à l’aide d’un pinceau fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les premières ombres apparaissent (le cou, boucle d’oreilles…).

 

 

 

 

 

 

 

 

Caraïbes oblige, je décide d’ajouter des palmiers… Les premiers troncs apparaissent.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ajoute du bleu foncé…

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire apparaître la mer (voir article “Comment peindre la mer“) !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le trait reste subtil mais apporte du relief.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je réalise un mélange de gris.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mes rochers marins.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela accompagne merveilleusement la plage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Justement, je décide de travailler un peu cette plage avec du blanc cassé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu de brun clair…

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les ombres des palmiers…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prends du vert foncé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela va servir à travailler les feuilles de palmiers (voir article “Comment peindre des feuilles et feuillages“).

 

 

 

 

 

 

 

 

Les palmiers commencent à prendre forme !

 

 

 

 

 

 

 

 

La semaine prochaine nous travaillerons “la finition“.

Laisser un commentaire